Marc Danval, de son vrai nom Marc Sevenants, est le fils et petit-fils des pianistes, compositeurs et professeurs au Conservatoire royal de Bruxelles, Fernand (1901-1992) et José Sevenants (1868-1946).

Alors qu'il commence une carrière de comédien à la fin des années 50, il modifie son nom en "Danval", pseudonyme faisant référence au nom de jeune fille de sa mère, Marthe Danvoie, afin de ne pas se faire confondre avec son cousin, Maurice Sevenants, qui partage son ambition scénique.

Jusqu'en 1961, Marc Danval se produit ainsi sur plusieurs scènes bruxelloises parmi lesquelles le Théâtre royal du Parc et le Théâtre royal des Galeries.

Devenu chroniqueur de jazz pendant ces mêmes années, il commence sa carrière radiophonique lors de son service militaire en 1958 en animant plusieurs émissions pour les troupes.

À partir des années 60, Marc Danval cumule plusieurs émissions de jazz à la RTB ainsi qu'à Radio Luxembourg, écrit des articles pour des périodiques généralistes et spécialisés, et présente régulièrement les concerts de jazz en Belgique et à l'étranger.

Grand collectionneur de disques et spécialiste du jazz belge, il est bien connu dans ce même milieu et dans les médias pour son rôle de producteur et d'animateur de l'émission radiophonique La troisième oreille de la RTBF, émission tournant autour de la redécouverte d'enregistrements rares de l’ère du disque 78, 45 et 33 tours.

Versé dans les lettres, Marc Danval ne se limite pas à un genre littéraire particulier à l'exemple de son recueil de poèmes "Parmi moi seul", du spectacle "Les poètes du jazz", de plusieurs biographies consacrées à Sacha Guitry, Robert Goffin ou encore Toots Thielemans, des nombreuses chroniques qu'il remplit pour une série de périodiques ou encore de notices qu'il rédige pour le Dictionnaire du jazz à Bruxelles et en Wallonie.

L'auteur de littérature fantastique Thomas Owen l'a affublé du surnom de "monstre des lettres belges".

 

Sa grande notoriété dans le monde du jazz lui permettra, au cours de sa carrière, de rencontrer de nombreuses personnalités telles que Louis Armstrong, Miles Davis, John Coltrane ou encore Chet Baker, duquel il évoque notamment la personnalité dans son recueil poétique "Parmi moi seul".

En plus de ses déjà nombreuses activités, Marc Danval s'est également fait connaître en tant qu'artiste plasticien avec ce qu'il intitule lui-même des "jazz collages".

Il a été honoré en 2006 par un Django d'Or pour son rôle moteur sur la scène du jazz en Belgique par la Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs (SABAM).

Il est également ambassadeur du monde de la radio auprès du vieux marché des Marolles et député-membre de la République de Montmartre, endroit qu'il fréquente régulièrement bien qu'il vive et travaille à Ixelles.

© 2018 2019 2020 MARC DANVAL

  • Facebook Social Icon